Home » Le 1er album

Le 1er album


Cd en vente aux concerts, en envoyant mail : rockdream@orange.fr ou 0650323556

Cd en vente aux concerts, en envoyant mail : rockdream@orange.fr ou 0650323556 - ROCK 'N' ROLL DREAM

1 - Vietnam bluesman

 

 I don't want such a war

And I don't want another war

It's too long, it's too far

There is no hero, there's no star

Can you tell me why 

There's a dead G.I ?

And what does it mean

When there's a dead vietmin ?

 

 Please, don't do it again

Under the sun, in the rain

Please I don't wanna hear again

 Cries of sadness, cries of pain

 

 

I don't want such a war

And I don't want another war

It's too long, it's too far

There is no hero, there's no star

This noisy helicopter

Will land on a hill

Oh, gimme shelter,

I'm wounded, i'm ill

 

Please, don't do it again

 Under the sun, in the rain

Please I don't wanna hear again

 Cries of sadness, cries of pain

 

 

 I don't want such a war

And I don't want another war

It's too long, it's too far

There is no hero, there's no star

Millions of bombs 

Thrown on innocents

Millions of tombs

For people without defence

 

Please don't do it again

Under the sun, in the rain

Please I don't wanna hear again

Cries of sadness, cries of pain

Cries of sadness, cries of pain, cries of sadness, cries of pain...

 

Note : Tristan Rock avait créé cette chanson en mai 1997 après avoir vu un documentaire télévisé en trois volets de Jacques Costelle sur la guerre du Vietnam. L'idée de l'hélicoptère est bien sûr une référence à "Apocalypse now", chef d'oeuvre absolu - avec The Doors dans la bande son - de Coppola. Mais la musique du documentaire en question, oeuvre de... Richard Sanderson, comprenait aussi constamment des bruits d'hélico. Le choix du dobro de GG Gibson, qui a trouvé le riff adéquat, donne une note très "stonienne". Les roulements de batterie de Shan rappellent ceux de Charlie Watts, sur plusieurs morceaux de la fin des années 60, ainsi que le "tacatac" des mitraillettes. Le bruitage de l'hélicoptère, énregistré par Tristan, a été pris sur un Korg I3. Mais l'ingénieur du son eut du mal à trouver la bonne tonalité... sur les "échantillons" proposés. En concert, le duo ou le groupe est accompagné d'une bande-son d'environ 6 minutes avec hélicoptères, mitrailleuses et bombes.

Ce titre est un hommage aux victimes de toutes les guerres, en uniforme ou en civil. "Des chansons contre la guerre, il y en a eu beaucoup, ça n'a visiblement pas servi à grand-chose, mais ça fait toujours du bien", précise à ce sujet Tristan Rock. Vietnam bluesman écrit parfois Vietman bluesnam est également un hommage à tous les chanteurs, chanteuses et groupes américains ou anglais ayant écrit sur ​​le Vietnam dans les années 60 et 70. Le morceau a été enregistré le 31 août 2013 en studio alors qu'il était question d'une... intervention en Syrie.

 

 

1 - Vietnam bluesman - ROCK 'N' ROLL DREAM

2 - The misery of Johnny Cash 3 - Rockabilly jungle 4 - That's all right mama

2 - The misery of Johnny Cash  3 - Rockabilly jungle   4 - That's all right mama - ROCK 'N' ROLL DREAM

 

Oh Johnny Cash, why did you die,

Misery, misery

Why did you leave us without good bye,

Misery, misery

You got the rhyhm of a rollin' train

You sang the prison and the ball and chain

Men workin ' under the sun in the rain

You were a man made of love and of pain

 

Oh Johnny Cash, why do you cry ?

Misery, misery

Don't you think you were a real good guy ?

Misery, misery

Do you  know that you're still a shinin' star?

We don't want you to break your guitar

Please don't try to go in this bar

You know that alcohol is a liar

 

Oh Johnny Cash, you're in the sky,

Easily, easily,

Now you can swim and you can fly,

Easily, easily

You play music with happiness and joy

With Eddie, Elvis et Arthur Big Boy,

Buddy, Bill, Big, Ritchie, Ricky et Roy,

You have a rockin' band called country boy

 

Yeah... yeah... yeah ! 

 

 Une chanson créée en juin 2006, interprétée sous différentes formes avant son enregistrement le 23 mars 2013 à Mollégès. Tristan Rock l'avait écrite après avoir vu le film sur la vie de Johnny Cash, "Walk the line", un "biopic" de qualité même s'il ne traitait que d'une partie de la vie du chanteur, guitariste, auteur, compositeur "country folk'n'roll" durant 50 ans. Pour la petite histoire, Tristan avait trouvé une première mélodie alors qu'il circulait en voiture. N'ayant pas d'enregistreur sous la main, il pensa pouvoir la garder en mémoire. Il l'oublia et en trouva quelques jours après une autre. Alors qu'il était en train de la chanter pour une des premières fois, toujours en... voiture, il ne fit pas attention à un radar, aux Angles, dans le Gard. Mais il ne paya pas le PV... cash.

"Misery" signifie "souffrance". La nouvelle version, plutôt country avec guitares acoustique et Fender, permet à GG Gibson d'amener un son très particulier. Shan est aux balais, avec une rythmique qui laisse imaginer des chevaux  (d'une cavalerie américaine) au trot. L'harmonica ajoute à l'ambiance western. Dudule fait soupirer, comme il en a le secret, sa contrebasse électrique. Jean-Marie Angevin, ingénieur du son, a aussi ajouté un effet... spécial à... déceler. 

 

 

3 - Rockabilly jungle

  

 

Rockabilly jungle, underground

Rockabilly jungle, crazy sound

Rockabilly jungle is my light

Rockabilly jungle in the night

 

Monday

Tuesday

Wednesday

Thursday

Friday

Saturday

Rockabillyboogiebopasunday -ay

 

Wouaaahhh !

 

Rockabilly jungle, underground

Rockabilly jungle, crazy sound

Rockabilly jungle is my fight

Rockabilly jungle in the night

 

'54

'55

'56

'57

'58

'59

Rockabilly o' fifties was so fi-ine

 

Wouaaahhh!

 

Rockabilly jungle, underground

Rockabilly jungle, crazy sound

Rockabilly jungle is my light

Rockabilly jungle in the night

 

Mexico

Frisco

Memphis

Paris

London

Washington

Rockabilly's king in all the citi-ies

 

Rocka, rocka, rocka, rocka, rockabilly jungle

Rocka, rocka, rocka, rocka, rockabilly jungle

Rocka, rocka, rocka, rocka, rockabilly jungle

Rocka, rocka, rocka, rocka, rockabilly jungle...

 

 Créée le 29 août 2010 à Guéthary (64) par Tristan Rock, ayant vu la une et un article de Rock & folk sur le "retour" du rockabilly, elle fut remaniée avec GG Gibson pour le duo puis pour le groupe. Elle fut d'abord enregistrée lors de la session de novembre avec une guitare puis le 5 janvier, deux guitares étant ajoutées. A noter l'utilisation, chose rare pour du rockabilly, de la pédale wah wah. Un son différent qui rappelle les diverses "innovations" ou "recherches" d'Eddie Cochran lorsqu'il enregistrait du rock 'n' roll. Shan est aux balais, Dudule à la contrebasse électrique. Le mot jungle est une référence à "Blackboard jungle", titre du film avec Glenn Ford, sur la... délinquance juvénile à l'école, permettant de faire connaître dans le monde entier "Rock around the clock", deux ans après son enregistrement. Le titre français était "Graine de violence". "Rockabilly jungle" a parfois des sonorités psychobilly, style musical né au tout début des années 80 en Angleterre. Sur scène, le groupe l'interprète généralement après "That's all right mama" ou "I got a woman". Pendant le solo, Tristan Rock sort son... peigne.

 

4 - That's all right mama

 

L'unique reprise de l'album, hommage à la chanson d'Arthur Big Boy Crudup créée en 1948. On lui doit aussi "My baby left me", reprise par Elvis Presley et Creedence Clearwater Revival (sur l'indispensable album "Cosmos factory"). "That's all right (mama)" fut le premier rock enregistré par Elvis Presley ,le 5 juillet 1954 au studio Sun avec Scotty Moore et Bill Black. On connaît la suite... "Rock 'n' roll dream" l'enregistra "dans l'esprit" de l'époque en une prise, sans mixage. Le 31 août 2013. Le groupe l'interprète généralement en ouverture des concerts-spectacles. GG Gibson l'aura joué avec la guitare acoustique, la Gibson, et, depuis le Rock à gogo (Pernes) le 23 mai 2013 avec la dobro. Ce qui a rendu à la chanson  (voir la vidéo sur le site) son côté bluesy avec une rythmique... country.

5 - Baby doll 6 - Open 7 - Rock around New York 8 - I am dreamin'

5 - Baby doll     6 - Open  7 - Rock around New York  8 - I am dreamin' - ROCK 'N' ROLL DREAM

 

5 - Baby doll

 

Well Tristan Rock is twistin' boogaloo

He's gonna do the bop with a blonde Baby blue

He's gonna do the boogie with long tall Sally

He knows too the jerk and the hully gully

 

Well, Baby doll,

my idol

When I'm with you I wanna rock 'n' roll

Baby doll,

Gonna howl

Ha ha ooh, ooh ha, ha, ha, ha ooh ...

 

Tonight I will go to the drivin' show

There's a lovin' movie with Carroll Baker

She's so beautiful and I love her so

But I don't know her, it's my heartbreaker

 

Well, Baby doll,

 my idol

 When I'm with you I wanna rock 'n' roll

Baby doll,

Gonna howl

Ha ha ooh, ooh ha, ha, ha, ha ooh ...

 

Yeah tomorrow all the girls and the boys

 Gonna have some fun in L.A. Whisky a gogo

They will listen to Anny & les cowboys

Dudule, GG, Shan, go, cats go

 

Well, Baby doll,

my idol

When I'm with you I wanna rock 'n' roll

Baby doll,

Gonna howl

Ha ha ooh, ooh ha, ha, ha, ha ooh ...

  

Chanson créée en juin 2009, elle a connu de nombreuses versions. Elle a d'abord été enregistrée en studio à Zem'self studio aux Gras (07) en janvier 2011 dans un style plutôt "ZZ Top" avec GG Gibson qui l'a interprétée en duo avec Tristan rock en rappel lors de la première du spectacle, à la Salamandre à Avignon en juin 2012. L'enregistrement à Mollégès a été fait au cours de la séance de novembre 2013. "Baby doll" rend hommage aux premiers rockers et à diverses danses. Mais aussi à la superbe comédienne américaine Carroll Baker qui avait tourné dans un éponyme fim (sulfureux) en 1956, avec Karl Malden et Elli Wallach. Réalisé par Elia Kazan il avait pour scénariste ... Tennessee Williams. Carroll Baker était aussi à l'affiche du film de Marco Ferreri Le Harem (1967) aux côtés de ... Michel Le Royer.

 

 

 

6 - Open

 

I see the siren of Ibiza

Her firstname is Eliza

She's walkin' in the sand 

Purple flower in the hand

The yellow cat mandou

Is mewin miaou, miaou !

And the blue dog mandou

Is howlin "" woo, woo woo! "

 

Open your eyes

Open your ears

Open your minds

Open your doors 

Open your eyes

Open your ears

Open your minds

Open your doors 

 

 

All those people are strange

Eatin' a tangerine orange

Drinkin a darjeeling tea

Dancin ' around the apple tree

Oklahoma's tornado

Canyon of Colorado

The perfecto o' Brando

Motorbike of Bardot

 

Open your eyes

Open your ears

Open your minds

Open your doors 

Open your eyes

Open your ears

Open your minds

Open your doors 

 

Faye Dunaway not fade away

Lady Lay without delay

This this the  Day

In California bay

I like the way you walk

I like the way you talk

Like a doll in New York

The cat man in Norfolk

 

Open your eyes

Open your ears

Open your minds

Open your doors Open your eyes

Open your ears

Open your minds

Open your doors 

 

A l'origine de cette chanson, un ... instrumental, "Corned beef", longue improvisation au départ sur Be bop a lula de GG Gibson, Dudule et Shan le 31 août 2013 au studio. Tristan Rock avait ensuite pensé dire un texte sur cette improvisation, Avec comme leitmotiv "Open". Il écrivit les paroles le 21 septembre dans l'avion de retour d'un séjour à New York, puis trouva une nouvelle mélodie. Tristan et GG travaillèrent sur la chanson, à l'automne avant qu'elle ne soit enregistrée en une prise (pour les instruments) le 5 janvier 2014, la voix l'étant quelques jours après. Au parfum très "power flower", "Open" est un hommage à plusieurs chanteurs (notamment... Serge Gainsbourg), groupes voire acteurs de cinéma. Ainsi qu'à la periode hippie, synonyme d'ouverture (s). La rythmique "cavalerie" de Shan, tres entraînante permet une "chorégraphie" à décuvrir lors des concerts ou sur vidéo. Le riff avec les petites notes "cool" de GG vous transportent ... quelque part. 

 

 

 

7 - Rock around New York

 

I’m lookin’ for Marilyn

In Brooklyn,

There’s no problem

In Harlem

I gonna run ‘n’ bark

In Central Park

There’s a red witch

In Greenwich

 

Rock around New York

Roll around the clock

Rock around New York

Roll around the block

Rock around New York

Roll around the clock

Rock around New York

Roll around the block

 

 

I don’t know who’s who

In Soho

I wanna see the sea

In Chelsea

I gonna kiss Rebecca

In Tribeca

And I feel down

In Chinatown

 

Rock around New York

Roll around the clock

Rock around New York

Roll around the block

 

Rock around New York

Roll around the clock

Rock around New York

Roll around the block

 

 

Never mind your age

In East village

Lord have mercy

In Gramercy

I gonna pay the bill

In Murray hill

There’s a crazy new band

In Long Island

 

Rock around New York

Roll around ther clock

Rock around New York

Roll around the block

 

Rock around New York

Roll around the clock

Rock around New York

Roll around the block

Roll around the block, Roll around the block,

Roll around the block, Roll around the block

 

I got a room to share

In Time Square !

I gonna box

In the Bronx… !

 

Un hommage au Rock around the clock de Bill Haley and his Comets enregistré le 12 avril 1954 à New York au Pythian temple, 135 west 70 th street. Le premier "rock 'n' roll" de l'histoire", même si les... historiens ne s'accordent pas toujours sur la question, a ainsi célébré ses 60 ans en 2014, près de trois mois avant le "That's all right mama" d'Elvis Presley. Tristan Rock s'est rendu en septembre 2013 au Pythian Temple qui n'est plus un studio depuis longtemps et est aujourd'hui une résidence. Il est situé (voir la photo ci-dessus) près d'où habitait John Lennon, le long de Central Park et où il fut assassiné. Le studio new yorkais a acueilli de nombreux chanteurs et groupes dans les années 50, notamment Buddy Holly. "Rock around New York" est un hommage à la ville très... rock et à ses... quartiers. Au refrain, le rythme de Shan, sur les toms, rappelle les jazz des années trente et quarante qu'on peut entendre notamment dans "The artist". Tristan avait proposé de mettre un son de djembé ou de bongo pour donner une ambiance "black". La chanson a été enregistrée en deux fois, GG rajoutant, le 4 janvier, la guitare acoustique et une solo supplémentaire. La guitare acoustique, sur le refrain, fait penser à la cloche d'une... horloge. Tristan avait trouvé l'air du refrain alors qu'il traversait le pont de Brooklyn, le 19 septembre. Il a écrit les paroles dans l'avion de retour de New York, le 21. Quelques jours après, il a travaillé la chanson, proposant un rythmique genre Motown. Mais GG a trouvé ce riff très particulier. Pour la prononciation de certains mots, Tristan a demandé conseil à un ami américain résidant près d'Avignon, David Price.

 

 

 

8 - I am dreamin'

 

Well I gonna shake, I gonna howl

Well I gonna dance to the ball

I wanna be the prince of rock 'n' roll

I wanna be the king o' the music hall

 

But I am dreamin'

And I'm dreamin'

Well I am dreamin'

And I'm -a- dreamin', babe, baby

 

Well I wanna be a Gene an Eddie,

An Elvis a Chuck, a Buddy

A Roy, a Bill, a Jerry Lee

Singin' good rockabilly

 

But I am dreamin'

And I'm dreamin',

Well I'm dreamin'

And I'm -a- dreamin', babe, baby

 

But now I'm all alone on this stage

Noone is here to applause me

I'm like a bear in a cage

Oh why don't you listen to me ?

 

But I am dreamin'

And I 'm dreamin'

Well I am dreamin'

And I'm -a- dreamin', babe, baby 

Well I'm -a- dream, dream, drea-eamin', yes I'm -a- dream, dream, drea-eamin, yes I'm - a-dream, dream, drea-eamin', well I'm -a- dream, dream, babe, baby... 

 

Chanson créée par Tristan Rock le 29 septembre 2003, elle a connu de nombreuses versions, avec clavier en duo (The Lovebirds) ou trio (Anny & les Cow boys) avant d'être improvisée au Théâtre du Chien qui fume par Tristan et GG. C'est là que ce dernier trouve le son de guitare très "pop music" fin des sixties-début des seventies. L'improvisation (voir la vidéo dans la rubrique "Les débuts, le répertoire") dure huit minutes, GG Faisant pleurer (de joie !) sa Fender. Tristan teste alors sa perruque blonde, son manteau à manche et col léopard avec chapeau noir. Mais la chanson va connaître une... seconde jeunesse avec l'intro (ton, tonton, tiihoow, ton, tonton, tiihoow...) contrebasse électrique-batterie trouvée par Dudule et Shan en répétition. D'où le style très... indien permettant à GG de mettre sa belle coiffe à plumes. Sur scène, la chanson est toujours l'occasion de jolies improvisations, comme au Rock à gogo de Pernes les Fontaines en mai 2014 où le rythme accélère à la fin. Une chanson à jamais entre... rêve et réalité.  

 

9 - London punky blues - 10 - Some beer again - 11 - Surfin' girl

9 - London punky blues - 10 - Some beer again - 11 - Surfin' girl - ROCK 'N' ROLL DREAM

9 - London punky blues

 

London punky blues

My heart is ca-alling now

Oooh the London punky blues

My heart is ca-alling now

Well, so lonely in the city

This is the sad reality

 

Sniff glue

Drink beers

Be blue

Feel fears

I got the flu

I drink my tears

That’s not the life I wanted

Ooh I’m very disappointed

 

Ooh the London punky blues

My heart is ca-alling now

The London punky blues

My heart is ca-alling now

Well so lonely in the city

This is the sad reality

 

No friend

Only hate

Can’t quit England

It’s too late

Sad fate

This is the end

I wanna get out of this town

I am completely stoned

 

Ooh the London punky blues, my heart is calling no-o-o-o-ow…

Well the London punky blues my heart is calling no-o-ow

Well, so lonely in the city, this is the sad reality

Well, so lonely in the city, this is the sad reality

 

Une  chanson à la longue histoire, écrite le 13 février 1984 à Paris. Elle a connu plusieurs versions, sur un rythme plus lent ou avec claviers. A la demande de GG, Tristan a rajouté deux phrases par couplet par rapport à la version originale. Ce n'est pas réellement un titre punk, plutôt "pub rock" avec dobro brillant et rythmique parfois un peu "statusquoïenne". Mais c'est une manière de concevoir le style punk des années 76-77 comme une espèce de... blues accéléré, teinté de  brouillard londonien. Avec creepers, lunettes noires, perfecto "embadgé" et pack de bières (chaudes). 

 

10 - Some beer again

 

 

 

10 - Some beer again

 

Ooh like the bossmen I’ve drunk too many bottles,

Like the workmen I’ve drunk more, more and more glasses

Punks, sportsmen, rugby and rock,

I like the irish and the german the English and the dutch

 

The french and the American, the French and the Belgian

Beer, o-oh beer

 

 

I want some beer again,

I wanna drink some more

I want some beer again

I wanna drink some more

 

Some beer again

I wanna drink some more

Some beer again

I wanna drink some more

Drink some more, drink some more,

Some more, oh some more

 

 

Yeah men, drink it ! (solo)

 

Ooh, when you’re thirsty

What could be better

Than a pretty pretty

Bottle of fresh beer

What a good taste

For everybody

It’s really the best

It’s good for your body

Good for your body, Good for your body, body…

 

 

I want some beer again,

I wanna drink some more

I want some beer again

I wanna drink some more

Some beer again

I wanna drink some more

Some beer again

I wanna drink some more

Drink some more, drink some more,

Some more, oh some more, Some more, some more, some more….

  

Une chanson créée par Tristan en février 1984 mais dont la "date limite de vente" est loin d'être dépassée. Depuis son origine, elle a conservé son "esprit" pub rock des sixties ou des seventies avec une rythmique très utilisée par les groupes de rhythm'n'blues rock ou de rock. On la retrouve aussi dans le générique des Globe trotters. Avec "Rock 'n' Roll Dream", elle a connu une "étrange histoire" avec une première version enregistrée à Mollégès lors des deux premières sessions de mars 2013 (voir la vidéo en tête de rubrique). On y retrouvait l'intro de GG qui interprétait le morceau principalement à la dobro avec solo à la Gibson. Mais il a préféré la réenregistrer, le 5 janvier 2014  à la dernière session, de manière beaucoup plus rapide à la Fender avec, en prime, l'harmonica et le... tambourin dont Jean-Marie eut l'idée. Une chanson véritablement "pub-rock" à la Doctor Feelgood, hommage au houblon puisqu'elle fut au départ sous titrée "hymn to the hop". Et, depuis sa création, elle conserve un secret qui est écrit, comme c'était le cas jadis derrière les étiquettes de fioles de Schweppes en verre : "au fond de la bouteille". 

 

 

11 - Surfin' girl

 

 

I'm lookin' at you

I'm admirin' you

I like the way you move

Flyin' on the wave

Oh listen to my band

Dance in the sand

 

Surfin' girl,

surfin' girl,

surfin' girl

you're my pearl

 

Surfin' girl,

Surfin' girl

Sufin' girl

Dressed in Rip Curl

 

You look like a sea angel

 

 

You're my sirena

My Angelina

Tu es si jolie

Tu es ma folie

Oh when you swim

 It's like a dream

 

 

Sufin' girl,

surfin' girl,

surfin' girl

 

you're my pearl

 

 

Surfin' girl,

Surfin' girl

 

Sufin' girl

Dressed in Rip Curl

You look like a sea angel

 

Queen of the Ocean

Fruit of the passion

It's so marvellous

And so fabulous

When you walk 'n' run

Under the sun

 

Surfin' girl,

surfin' girl,

surfin' girl

you're my pearl

 

Surfin' girl,

Surfin' girl

Sufin' girl

Dressed in Rip Curl

You look like a sea angel, you look like a sea angel, you look like a sea angel...

 

 

Créée à Guéthary (64, pays des... surfers) le 30 août 2010, elle fut enregistrée en janvier 2011 à Zem'Self studio (Les Gras, 07). Avec GG Gibson à la guitare, à la basse et aux choeurs, Niko Karavassilis à la batterie, Annie aux... vagues. Un hommage à la musique surf du tout début des années 60, permettant, en concert, une chorégraphie sur mini-board.

 

 

 

 

 

Surfin' girl

Surfin' girl - ROCK 'N' ROLL DREAM

The misery of Johnny Cash

The misery of Johnny Cash - ROCK 'N' ROLL DREAM

[an error occurred while processing this directive]